moto electrique zero motorcycle

Entretien moto Trail électrique : Que faut-il prévoir ?

À la fois respectueuse de l’environnement, économique et silencieuse, la moto trail électrique offre de nombreux avantages. L’un de ces derniers est que les scooters ou motos électriques sont réputés simples à entretenir et à dépanner. En effet, l’absence d’essence et de combustion facilite les révisions et dépannages. Pour vous aider à profiter durablement de votre bolide, voici tout ce qu’il faut savoir sur l’entretien des motos électriques.

À quelle fréquence entretenir une moto Adventure électrique ?

Afin de garantir le bon fonctionnement de votre moto adventure électrique, il est important de respecter la fréquence d’entretien.

La première visite obligatoire

Il est recommandé d’effectuer la première visite d’entretien et de contrôle lorsque vous atteignez les 1 000 kilomètres ou trois mois après la mise en circulation de votre engin. Cette visite représente une inspection générale. Généralement peu coûteuse, cette visite permet de vérifier l’état et le fonctionnement :

  • du dispositif de freinage ;
  • des roues ;
  • des pneus ;
  • de l’éclairage et des clignotants ;
  • de la direction et des amortisseurs.

Durant ce premier contrôle, le fonctionnement du système électrique est également vérifié.

La seconde visite obligatoire

Elle intervient lorsque le deux-roues trail électrique atteint 5 000 km au compteur ou un an après la mise en circulation de ce dernier. Durant cette visite, l’ensemble des points vérifiés lors de la première visite le sont encore. Ceci, pour s’assurer que tout est toujours en ordre avec la moto. En dehors de cela, le garagiste se charge de vérifier :

  • le niveau de liquide de frein ;
  • l’état des béquilles ;
  • le bon fonctionnement de l’informatique embarqué, etc.

L’état de la transmission sera aussi contrôlé, selon que l’engin à réviser en a une ou pas.

La dernière visite obligatoire et les révisions de routine

Une fois que votre moto trail adventure électrique aura deux ans, ainsi que tous les 5 000 km, vous devrez procéder à une dernière révision obligatoire. Celle-ci se base sur les mêmes éléments que les visites précédentes. Par la suite, vous pourrez adopter un rythme d’entretien plus ou moins régulier, en fonction de l’usage que vous faites de votre scooter.

Il est toutefois souhaitable de faire réviser votre engin au moins une fois par an. Veiller à ce qu’une attention particulière soit portée au dispositif de freinage, et si possible, changez-le tous les cinq ans. Par ailleurs, vous devrez nécessairement faire réviser ou réparer votre engin après un accident. De même, il faudra envoyer celui-ci en contrôle, dès que vous sentez un problème au cours de son utilisation. Notez qu’une révision d’entretien dure environ une heure, s’il n’y a pas de problème majeur.

Découvrez  Comment choisir un traceur GPS pour sa moto trail?

Attention : Un bon entretien d’une moto électrique évite la perte de la garantie constructeur.

Comment entretenir la batterie et les consommables ?

L’une des principales craintes des propriétaires de motos électriques concerne la batterie qui équipe ce type d’engins. En réalité, lorsqu’une moto électrique est bien entretenu, la probabilité qu’il tombe en panne est très infime. Ceci est notamment dû au fait que la plupart des batteries utilisées pour les engins électriques aujourd’hui sont dotées d’éléments électroniques de qualité. De plus, les batteries ont une durée de vie moyenne de huit ans. Celles au lithium ne s’épuisent qu’après 50 000 kilomètres.

Lors de chaque visite de révision, il est souhaitable de faire tester à l’aide d’un voltmètre, et par un professionnel, le niveau de charge de la batterie. Celui-ci est idéal, lorsqu’il est situé entre 11 et 13 volts. Si ce niveau est en dessous de 11 volts, cela signifie généralement que la batterie ne peut plus être chargée, et doit être remplacée. Si le niveau dépasse 13 volts, alors, la batterie en est surcharge.

Par ailleurs, en cas de problème de batterie, il faut savoir que c’est un élément qui se change aisément, surtout s’il s’agit d’un modèle amovible. Quoi qu’il en soit, en dehors de la réparation de la batterie, et en fonction de la garantie offerte par le constructeur, vous devriez normalement recevoir une batterie neuve en remplacement de celle qui est défectueuse. Il n’y a pas d’inquiétude à se faire à ce sujet, car les constructeurs disposent de stocks de batteries et pièces de rechange. Cela fait qu’ils peuvent procéder à l’échange dans des délais très courts.

En ce qui concerne les pneus, les joints de spy ou encore les roulements, il est conseillé de procéder à une révision annuelle, pour une conduite sécurisée. Les pneus à l’instar des freins, doivent de préférence être changés environ tous les 5 000 kilomètres. Leur fréquence de changement dépend toutefois de l’usage fait de la moto électrique.

Enfin, il faut penser à effectuer la vidange régulière des modèles performants, qui sont dotés de systèmes de refroidissement à huile notamment.

Combien coûte l’entretien d’une moto trail électrique ?

Si beaucoup de personnes optent pour les motos électriques, c’est à cause de la simplicité des modèles, qui nécessitent finalement très peu d’entretien. En effet, la plupart des motos électriques sont de conception simple, ce qui réduit considérablement les causes de défaillance. Ainsi, même s’il faut prendre soin de tels engins, vous êtes dispensé de procéder à :

Découvrez  3 raisons pour lesquelles vous avez besoin d’un traceur GPS pour votre moto
  • des changements de bougies ;
  • des réglages ou serrages de moteurs ;
  • des changements de courroies de transmission, etc.

Vous n’aurez pas non plus à gérer des fuites d’huile, des problèmes de pompe à essence ou d’échappement. De ce fait, nous estimons qu’un conducteur qui réalise environ 5 000 km par an doit dépenser en moyenne entre 120 et 160 euros (annuellement).

Le respect du guide des recommandations d’utilisation du constructeur de votre moto électrique est par ailleurs votre meilleur allié. En effet, il indique les interventions à réaliser pour assurer le maintien de votre engin, ainsi que le maintien de la garantie. Il faut toutefois souligner que le coût d’entretien d’une moto électrique dépend grandement du prestataire qui s’en occupe.

Pourquoi faire faire la révision de votre moto adventure électrique dans un centre de réparation spécialisé ?

La mobilité électrique est de plus en plus envisagée comme une solution pour le transport du futur. Ainsi, de nombreux acteurs du marché de la réparation et maintenance des engins et des véhicules sont conscients des changements à venir. S’il est vrai que les appareils thermiques et électriques ont en commun la suspension, l’éclairage, le freinage, la pneumatique, ou encore la carrosserie, il y a également des différences notables.

Ces dernières nécessitent une prise en charge particulière, à travers le respect de méthodes spécifiques, et de consignes de sécurité précises. En effet, certains des travaux de révision ou réparation des motos électriques ne se font que sous tension électrique. Pour toutes ces raisons, il paraît plus prudent de choisir un prestataire spécialisé dans les véhicules électriques.

Ainsi, s’il est préférable de conduire votre trail électrique dans un centre de réparation de motos électriques, il faut bien choisir celui-ci. De préférence, optez pour un garage qui est organisé, pour effectuer vos travaux le mieux et la plus rapidement possible. Tenez notamment compte de :

  • la disponibilité (pour vous recevoir rapidement, et même sans rendez-vous) ;
  • l’organisation du garage (matériels et outillages adaptés, tables élévatrices en matière plastique ou isolée) ;
  • la compétence des mécaniciens (combinaison de formation et d’expérience), etc.

Ne négligez pas la volonté dont fait montre le spécialiste pour vous aider. Vous devez sentir que vous confiez votre bolide à une personne de confiance. Ce dernier doit aussi vous tenir informé des prochaines dates de contrôle, et vous conseiller sur l’entretien quotidien de votre moto.

Il est évident qu’un tel service a un coût. Cependant, il vaut mieux mettre le prix qu’il faut pour profiter de services de qualité, dans un laps de temps assez court.

Partager cet article

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez également :