gopro moto

Guide d’installation sur le guidon, les crashbars, et le casque pour une gopro embarquée à moto

Avec les caméra embarquée, il est facile de filmer une moto en pleine action. Cependant, si on n’utilise pas les bons accessoires ou qu’on ne s’attache pas convenablement à la moto, cela peut être dangereux pour soi et pour son matériel. Dans ce guide d’installation sur le guidon, les crashbars et le casque pour caméra gopro embarquée à moto, je décrirai comment fixer votre caméra ainsi que différents conseils qui vous aideront à filmer votre moto de façon sécuritaire.

Ce guide d’installation sera divisé en trois parties: la caméra sur le guidon, les crashbars et ensuite comment fixer un casque avec caméra embarquée. Enfin j’aborderai les différents problèmes auxquels on peut faire face lors de l’installation d’une caméra embarquée à moto.

Partie I: La caméra sur le guidon

Le plus simple et le plus évident sont de fixer votre caméra sur le guidon. Cependant, il existe des risques pour votre sécurité si vous n’utilisez pas les bons accessoires et que vous ne fixez rien correctement avec la moto.

– La caméra doit être fixée de façon stable et qui ne gênera pas ton regard sur la route.

– Ne pas fixer trop bas, car il y a un risque que la caméra tombe lors d’une chute ou si le guidon est accidentellement tourné à droite ou gauche. Il faut toujours planifier un point d’attache supplémentaire pour éviter que la caméra tombe lorsque la moto est en mouvement.

– Une caméra horizontale possède plus de stabilité et n’est pas exposée à des risques.

Partie II: Les crashbars

Les crashbars sont des éléments de protection qui se fixent sur les tubes supérieurs et inférieurs du cadre de la moto. Ils permettent de protéger le motard en cas de chute. Ils peuvent également servir de support pour fixer une caméra embarquée.

Découvrez  Quel pneu choisir pour son maxitrail BMW 1250 GS Adventure ?

Il existe plusieurs façons de fixer une caméra gopro sur des crashbars:

– Soit en utilisant des bandes Velcro, qui permettent une fixation solide et rapide;

– Soit en utilisant des supports spécifiques, qui viennent se clipser sur les crashbars.

Il est important de choisir des fixations solides, qui ne bougeront pas pendant la conduite. Les bandes Velcro sont généralement suffisantes, mais il existe aussi des supports plus robustes, qui conviendront pour les motos haut de gamme.

Partie II: Le casque

Le casque de moto est l’un des éléments les plus importants de la protection du motard. Il permet de protéger le crâne en cas de chute. De plus, il peut servir de support pour fixer une caméra embarquée.

Il existe différentes façons de fixer une caméra gopro sur un casque:

– Soit en fixant la caméra sur le dessus du casque

– Soit en fixant la caméra sur le devant du casque

– Soit en fixant la caméra sur l’arrière du casque

Le choix de la fixation dépend essentiellement des préférences du motard. Certains motards préfèrent avoir la caméra sur le dessus du casque pour avoir une meilleure vision, tandis que d’autres motards préfèrent la caméra devant eux afin de voir plus clairement les obstacles.

Les caméras gopro fixées sur le devant du casque sont sujettes à des vibrations, qui peuvent affecter la qualité de l’image et donc diminuer la satisfaction visuelle des motards. De plus cette fixation affaiblit les casques en les rendant plus fragiles en situation de chute.

Les caméras gopro fixées sur l’arrière du casque ont l’inconvénient d’être moins visibles pour les autres usagers de la route. De plus, cette fixation n’est pas adaptée aux casques ayant une coque en fibre de verre.

Découvrez  Entretien moto Trail électrique : Que faut-il prévoir ?

Le choix de la fixation dépend aussi du type de casque et des dimensions de caméra gopro. Certains casques ont une calotte plus large que d’autres, ce qui limite les possibilités de fixation. De plus, les caméras gopro ont des dimensions différentes et il faut donc choisir une fixation qui est adaptée à la caméra utilisée.

Conclusion

Le but est de décrire les fixations possible: sur guidon, sur crashbars, sur le casque et d’apporter des conseils aux motards. La caméra embarquée comme une gopgro peut être montée à différents endroits selon la configuration du pilote. Il faut également penser au choix du bon câble pour ne pas perdre en qualité ou faire chuter l’autonomie de la caméra. Ce guide a été réalisé afin que tous les motards puissent utiliser ce type d’accessoires sans souci.

Partager cet article

Responses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez également :